Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques Montréalaises
  • Chroniques Montréalaises
  • : La vie à Montréal et au Québec vue par une française en expatriation pour quatre ans d’études
  • Contact

Profil

  • Aleitheia
  • Thésarde en biologie et passionnée de sports plus ou moins extrêmes, de nature et de voyages...
  • Thésarde en biologie et passionnée de sports plus ou moins extrêmes, de nature et de voyages...

Recherche

Archives

14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 13:36

Arrivée le vendredi 6 au soir, je n'ai eu que le week-end pour me retourner avant d'attaquer le boulot lundi matin. L'INRS (Institut National de la Recherche Scientifique) Armand-Frappier où je vais faire mon doctorat n'est pas situé sur l'île de Montréal mais juste au-dessus, sur l'île de Laval, séparée de Montréal par la rivière des Prairies. Heureusement la ligne de métro va jusqu'au Sud de l'île et en plus coup de chance c'est la ligne qui passe non loin de chez moi.

            Un petit coup d'oeil sur Google maps pour connaître l'itinéraire à emprunter et on est parti.

Alors première surprise, une fois arrivée au terminus du métro et avoir commencé à emprunter la route indiquée par mon copain Google, je me retrouve coincée au milieu d'axes routiers... Parce que Laval c'est ça :

Laval (7)

 

Une fois perdue puis remise sur le bon chemin après un ptit coup de téléphone, je trouve enfin la route piétonne qui va m'amener au boulot :

Laval (6)

 

PC060003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici pas question d'aller et venir comme on veut, je me fais arrêter par le garde de sécurité à l'entrée du parc, il faut un badge pour se balader dans l'Institut. J'ai droit à un badge « visiteur » avant d'aller finaliser mon inscription auprès de la responsable de la scolarité. Je dois dire encore une fois que l'accueil n'a strictement rien à voir avec ce que j'ai connu à la fac de Marseille. Explications :

-        Marseille : gros soupir de l'employé, absence totale de bonjour, re-soupir pour faire la photo de la carte d'étudiant, juron devant le scanner photo qui ne fonctionne pas, pause café parce que ça l'énerve, et « venez la chercher la semaine prochaine! » et re-pause café en me plantant là, tant pis pour d'éventuelles questions.

-        Laval : la responsable vient m'ouvrir en personne, me serre la main, « enchantée de te rencontrer, as-tu fait bon voyage, es-tu bien installée? », m'invite dans son bureau, m'explique comment ça se passe, me demande si j'ai des questions, m'assure que je peux venir la voir si j'ai le moindre problème, appelle directement le laboratoire pour que quelqu'un vienne me chercher, et « bonne journée je suis contente de t'avoir rencontrée! » avec un grand sourire.

Mais où je suis tombée moi?

Le temps de faire mon badge personnalisé pour pouvoir circuler en toute liberté dans l'INRS et je suis Julie, l'assistante de recherche qui est venue me chercher.

PC040008

 

Un vrai labyrinthe cet endroit, il faut présenter son badge électronique à chaque porte, il n'y a pas intérêt à l'oublier à la maison. Mais une très grande différence avec les laboratoires que je connaissais à Marseille : ici il existe plusieurs salles pour les étudiants, chacun ayant son bureau :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PC060001

PC060002

Tous les bureaux, que ce soient ceux des étudiants ou des professeurs, sont situés dans le même couloir. En face, après passage de deux sas, on retrouve le couloir avec tous les laboratoires, de grandes pièces avec une vingtaine de places aux paillasses. Chacun a sa place réservée et la gère comme il veut. En plus des laboratoires classiques, il existe pas mal de salles spécialisées, culture cellulaire, génomique humide...

 

 

 

Pendant cette première semaine j'aurai le temps de m'habituer un peu à ce lieu, pas mal de salles de repos aussi, une cafétéria fort sympathique, et surtout une quantité d'étudiants internationaux, à croire qu'il y a plus d'étrangers que de québecois ici... Ca parle principalement anglais et français, ou un drôle de mélange des deux... Pour un peu j'aurais l'impression d'être dans « l'Auberge espagnole »!!

 

Et en plus l'environnement est joli :

Laval (2)

 

 Laval (4)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tonton Jacquot, Christelle, Mélinou et Lolo 24/05/2011 20:11


Je ne sais pas si ça va marcher...
On ne s'inquiète pas pour toi: farniente, siestoune, soleil à gogo et agapes festives...Que rêver de mieux!
On suit de près tes pérégrinations blogueuses estudiantines.
Plein de bisous de nous tous.


Aleitheia 24/05/2011 20:38



Sisi ça marche!! 


Merci pour le petit commentaire!! 


Bisous à tous les quatre!



lapinou 14/05/2011 20:56


bon je vais te rejoindre lol