Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques Montréalaises
  • Chroniques Montréalaises
  • : La vie à Montréal et au Québec vue par une française en expatriation pour quatre ans d’études
  • Contact

Profil

  • Aleitheia
  • Thésarde en biologie et passionnée de sports plus ou moins extrêmes, de nature et de voyages...
  • Thésarde en biologie et passionnée de sports plus ou moins extrêmes, de nature et de voyages...

Recherche

Archives

17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 18:00

 

      Entre l'hiver et le printemps, au Québec, c'est la saison des sucres... Autrement dit celle de la récolte de l'eau d'érable et de l'ouverture des cabanes à sucre!

 souvenir1

 

Alors comme en France on n'en trouve pas je vous explique brièvement : une cabane à sucre c'est l'endroit où on fabrique tous les produits dérivés de l'érable. La sève d'érable coule au début du printemps lorsque les températures repassent en positif la journée mais restent en négatif la nuit... Inutile de chercher, en hiver vous n'en aurez pas mais quand les températures resteront positives la nuit vous n'en aurez plus! Traditionnellement la récolte se fait environ sur 6 semaines. Notez que cette année il paraît qu'elle n'est pas géniale à cause du réchauffement brutal qu'il y a eu ces derniers jours. 


DSC03909

La récolte de la sève se fait avec des chaudières. Oui moi aussi j'ai mis un peu de temps à comprendre mais en fait, une chaudière, c'est un seau accroché à l'arbre que les récolteurs viennent vider de la sève quotidiennement. 

DSC03910

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En plus de ça, la cabane à sucre est conçue généralement pour recevoir des visiteurs... On en trouve des très élaborées, quasi industrielles, mais également des familiales. On y sert un repas traditionnel de trappeur, voir plus bas. 

 DSC03908

Tout ça pour dire qu'on est donc allé avec pas mal d'étudiants dans l'une de ces cabanes à sucre, chez Osias, dans les Laurentides, à 45 minutes de Montréal. Une vrai cabane familiale. Et pour l'explication du menu : 

  • soupe de pois
  • oreilles de crisses (alors on ne peut pas faire plus diététique : ce sont des morceaux de lard frits... )
  • omelette
  • saucisses
  • creton (charcuterie qui ressemble un peu à des rillettes)
  • crudités (histoire de dire qu'on n'a pas mangé que du sucre et du gras)
  • pommes de terre sautées
  • fèves à l'érable
  • jambon fumé
  • tarte au sucre
  • crêpes
  • oeufs dans le sirop

DSC03880

La tradition veut qu'on arrose de sirop d'érable chaque plat, oui oui sans exception!! (Euh... perso j'ai dérogé à la tradition). A côté de ça on amène nos bières ou notre vin et on se retrouve à la fin du repas avec le ventre prêt à exploser. Mais pas tout à fait car il faut encore goûter la tire à l'érable. 

DSC03887

La tire c'est quoi? Tout simplement on fait chauffer du sirop d'érable à 113.5°C (oui oui aussi précis) et on le dépose en petites coulées sur de la neige (propre hein!). On colle un bâtonnet de bois dessus, on enroule le sirop autour et on déguste... au choix encore presque liquide ou on attend que des cristaux de glace se forment. Très bon... mais collant au possible. Diabétiques s'abstenir!

 DSC03883

 Pour le côté convivial, le tout est servi sur de grandes tablées de 10 ou 12 personnes, avec les fins de semaine des musiciens pour accompagner le tout... plus la fameuse danse de la cabane. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jay 04/04/2012 08:55

sympa , bon appétit ;-)