Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques Montréalaises
  • Chroniques Montréalaises
  • : La vie à Montréal et au Québec vue par une française en expatriation pour quatre ans d’études
  • Contact

Profil

  • Aleitheia
  • Thésarde en biologie et passionnée de sports plus ou moins extrêmes, de nature et de voyages...
  • Thésarde en biologie et passionnée de sports plus ou moins extrêmes, de nature et de voyages...

Recherche

Archives

15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 06:07

On est au mois de mars et les températures sont devenues plus que clémentes pour la saison... Entre 9 et 15°C!! Du coup la neige fond à vitesse grand V, ce qui donne une chose assez typique d'ici : la SLOCHE!! 

Qu'est-ce que c'est : de la neige à moitié fondue et rendue sale par les gaz d'échappements, le calcium et diverses saletés... Vous aimez la neige immaculée et les grandes étendues blanches? Vous allez détester la sloche!!!

 

sloche.jpg

 

Pour les scientifiques, on ne peut parler de sloche que pour de la neige fondante salie par du calcium et diverses saletés qui abaissent le point de fusion de la neige. Pour les non-scientifiques, le point de fusion c'est la température où on passe de l'état solide à l'état liquide. 

Pour les étymologistes, le terme "sloche" vient de "slush" qui a été francisé ; le dictionnaire nous donne le joli mot de "névasse" et les suisses disent "tiaffe" (pas la moindre idée d'où ça vient). 


Il y a eu peu de neige cet hiver, ce qui fait que le passage dans la sloche n'est que peu désagréable... La brusque montée de la température et la pluie ont entraîné la fonte de toute la couche blanche alors que le mois de mars est censé être le plus neigeux (trop froid en janvier et février pour neiger). 

 

 

Règles de la sloche : 

  • elle se trouve au détour d'un trottoir mais TOUJOURS en face du passage piéton
  • on croit toujours qu'on arrive à l'éviter mais par un phénomène encore inexpliqué à ce jour on pose toujours le pied dans la partie la plus profonde et boueuse
  • la règle ci-dessus est majorée lorsqu'on ne porte pas de bottes de pluie ou de neige
  • les acrobaties les plus simples pour éviter les flaques de sloche deviennent incroyablement périlleuses et se soldent presque inévitablement par une chute
  • les voitures à cette période de l'année passent toujours très près des piétons dans l'espoir de les arroser le plus possible (paraît qu'il y a un système de concours à points...)
  • c'est incroyablement déprimant... (ben oui, de grandes étendues blanches ça fait toujours envie mais des tas gris et mouillés beaucoup moins...)
  • ça regèle la nuit ce qui donne de très sympathiques plaques de verglas surglissant le matin pour aller travailler (ou le retour des piétons-pingouins).

 

 

Enfin toujours est-il que cette année on est chanceux, non seulement il n'y en a pas beaucoup mais en plus la fonte a été très rapide et il ne reste quasiment aucune trace de neige... Mais des Québecois m'ont dit de ne surtout pas me réjouir avant la mi-avril. Enfin en attendant, demain c'est 16°C qui sont prévus!! Tous en T-shirt!!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires