Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques Montréalaises
  • Chroniques Montréalaises
  • : La vie à Montréal et au Québec vue par une française en expatriation pour quatre ans d’études
  • Contact

Profil

  • Aleitheia
  • Thésarde en biologie et passionnée de sports plus ou moins extrêmes, de nature et de voyages...
  • Thésarde en biologie et passionnée de sports plus ou moins extrêmes, de nature et de voyages...

Recherche

Archives

29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 09:20

20110827-190415-g

Eh oui, comme vous le savez sûrement la fameuse tempête Irène nous a frôlés... Montréal n'était pas dans le couloir de plein fouet mais tout de même! 

irene impacts 27-08-11 copier

Pour ceux qui n'en auraient pas entendu parler, voici donc l'histoire d'IRENE, une tempête tropicale née en août 2011 dans l'Atlantique Nord. 

 

Le 15 août 2011, un talweg (creux barométrique) naquit au large de l'Afrique vers les îles du Cap-Vert. Une dépression se forma rapidement et le talweg se développa alors qu'il prenait le chemin de l'océan Atlantique. Apprenant à développer de plus en plus des ondes orageuses, il prit la forme d'une tempête tropicale alors qu'il se trouvait à quelques centaines de kilomètres à l'Est de la Dominique. 

Décidant de suivre sa trajectoire dans le Nord des Caraïbes, la tempête, à présent nommée Irene, s'étendit sur les îles du Levant alors qu'au Sud, dans son sillage, des orages violents s'abattirent sur la Martinique. A l'approche de Porto-Rico, sa puissance augmenta encore et Irene se transforma en ouragan de catégorie 1, passant rapidement en catégorie 2 ; la catégorie 3 fut atteinte près des Bahamas (pour les curieux, les catégories peuvent aller jusqu'à 5).

A partir de là son intensité ne fit que diminuer mais les dégâts qu'elle occasionna furent importants : Irene longea le large de la Floride et toucha la côte en Caroline du Nord le 27 août ; elle redevint tempête tropicale le 28 au matin avant de toucher New York, le Vermont, le New Hampshire et le Québec. Elle devint cyclone extratropical le 28 dans la soirée, poursuivit vers le Labrador et s'éteignit au Nord-Est.  

 

Montréal n'a certes pas fait partie des villes les plus touchées par le phénomènes, mais on a eu droit à de nombreux avertissements météorologiques quelques jours auparavant : prévision de plus de 100mm de pluie, vents violents atteignant les 120 km/h. La tempête a frappé le Québec dans la nuit du 27 août, les vents ont provoqué de nombreuses coupures de courant et plus de 250 000 foyers ont été privés d'électricité pendant plusieurs heures le dimanche. Quelques arbres sont tombés aussi. 

 

110828 4571c irene-arbre-voiture 8

Moi bien sûr je préparais ma petite sortie CAP du dimanche après-midi, comptant aller au Mont-Royal... Contrainte et forcée, j'ai fini par abandonner... : 

110828 lb0us irene-arbre-estrie 8

images (1)

li-montreal-traffic-lights-

Bien entendu les gens ont été privés d'électricité mais les feux de circulation, les "lumières" comme on dit en bon Québecois, se sont retrouvées éteintes dans une bonne partie de la ville...media xl 4340333

photo 1825560 landscape large home

Bon moi en voyant ça et bien décidée à ne pas restée enfermée toute la journée, j'ai acheté pour la première fois depuis de nombreuses années un parapluie... il a tenu très exactement 25 minutes avant de ses retourner définitivement et de finir dans une poubelle. J'ai pas mal ragé devant cet achat inutile... Cela dit le lundi matin toutes les poubelles de la ville étaient remplies de parapluies, j'en ai regretté de ne pas avoir mon appareil photo! :-) Je ne suis pas la seule à qui le vent a joué des tours...


A noter qu'en plus de quelques chutes d'arbres, il y a également eu chute de fenêtres à Montréal ; un immeuble du centre ville notamment a perdu des fenêtres du 7e et du 19e étages, qui se sont fracassées sur le trottoir devant le collège McGill... 

Certaines régions au Québec ont été bien plus touchées que ça : des voitures ont été projetées dans des rivières, les conducteurs portés disparus ; des routes ont été totalement détruites par les inondations, des évacuations ont été nécessaires en Estrie. 

 

En bref : une nouvelle découverte des joies de l'Amérique du Nord!! :-P

Partager cet article

Repost 0

commentaires